Le monte-charge Manurégion est une excellente solution pour transporter vos charges ou équipements entre deux ou plusieurs niveaux et ce, en toute conformité et sécurité. Installés de préférence dans une gaine maçonnée ou, à défaut, dans une structure métallique bardée, ces appareils vous permettront de desservir les mezzanines, étages ou sous-sols de vos bâtiments jusqu’alors peu utilisés et, ainsi, augmenter aisément vos surfaces de stockage.

La ou les colonnes de guidage de la plateforme sont réalisées à l’aide de très robustes profils d’acier à ailes parallèles. Le guidage de la tête de vérin s’effectue par l’intermédiaire de profils en T usinés et rectifiés. Ces colonnes sont solidement ancrées dans la gaine grâce à un système de fixation réglable approprié. Les éléments de suspente sont réalisés, selon le type d’élévateur, à l’aide de câbles ou de chaînes, lesquels sont doublés de câbles de sécurité antichute.


Le levage s’effectue par l’intermédiaire d’un vérin hydraulique mouflé muni d’une tige en acier rectifié chromé. Cet ensemble est mû par une centrale hydraulique munie d’une pompe à engrenages immergée, d’un clapet anti-retour, d’électrovannes, d’un filtre d’aspiration, etc... L’élément support du plateau de charge est composé de profils d‘acier avec consoles d’appui pour le plateau, dont le guidage est assuré par quatre galets épaulés montés sur roulements à billes.


Le coffret électrique de gestion ainsi que le groupe hydraulique peuvent être placés en n’importe quel point à proximité de la gaine du monte-charge, aussi bien au niveau bas qu’à un autre niveau. Chaque boîtier de commande aux paliers comporte un contact à clé de mise en service, les boutons d’étage, les voyants de présence ou d’occupation à l’étage et un arrêt d’urgence.


Les mouvements sont obtenus par une simple impulsion sur les boutons d’étage. Nos élévateurs sont équipés de système de sécurité par mou de câble, entraînant la coupure de la manœuvre électrique en cas d’anomalie. De plus une valve parachute de sécurité équipe chaque appareil en cas de rupture de canalisation hydraulique ou de débit d’huile anormalement élevé lors d’un mouvement de descente. La sécurité antichute du plateau lors des opérations de chargement/déchargement est obtenu par des vérins antidérive, électriques ou hydrauliques selon les cas, placés sous le plateau et ancrés dans les colonnes de guidage.

 

 

 

 

Evolutions réglementaires des monte-charges non accompagnés

Défini à l’origine par une extrapolation des normes ascenseurs sous la dénomination « article 34 » et ensuite par la norme expérimentale ( jamais homologuée et abandonnée) NFP 82-260, désormais, les monte-charges non accompagnés Manurégion sont classés dans la catégorie « machine » et donc doivent répondre aux exigences essentielles de sécurité de la directive machine 2006/42/CE transposée en droit français dans le code du travail par la loi 91-1414 du 31/12/91.

Ils sont aussi appelés Elévateurs à usage particulier en référence à d’anciens textes abrogés ou non homologués.

Bien que ressemblant fortement à un ascenseur, ce type de monte-charge est interdit au transport de personnes, mais autorisé à l’accès du personnel lorsque le plateau est à niveau (et posé sur ses taquets anti-dérives) afin de permettre les opérations de chargement et déchargement. Le code du travail, seul texte obligatoire à ce jour qui réglemente ces appareils, fixe les obligations du responsable de la mise sur le marché ( constructeur, revendeur/poseur ...) et de l’utilisateur.

Equipement hydraulique

Le circuit hydraulique exclusif des monte-charges Manurégion assure, par le biais de distributeurs hydrauliques proportionnels, une grande souplesse de fonctionnement. En effet, les à-coups dus aux ouvertures et fermetures brusques des circuits hydrauliques sont supprimés. En montée, le démarrage du plateau se fait progressivement avec une phase d’accélération permettant d’atteindre la vitesse optimale. À l’arrivée au niveau sélectionné, une phase de freinage permet un arrêt en douceur.

La phase de dégagement du plateau de la zone «taquets antidérive posés » est gérée par l’ensemble hydraulique basse vitesse (moteur 2) et la phase de pose du plateau sur les taquets est gérée par le distributeur hydraulique basse vitesse (E2).

 

 

SECURITE :

Protection des personnes :

  • La protection contre la chute du plateau lors de l’accès du personnel pour la dépose ou le retrait des charges est assurée par des taquets électriques placés sous ce plateau.
  • Des portes palières (battantes manuelles, coulissantes articulées ou rideaux métalliques) équipées de serrures électromécaniques asservies au monte-charge assurent la protection contre la chute dans la gaine.
  • Des garde-corps tôlés hauteur 1200 mm sont installés sur les faces autres que celles de service.
  • Des garde-corps toute hauteur, ou une cabine fermée en tôles d’acier galvanisé avec lisses de protection en bois et éclairage est proposée en option.

Protection des biens :

  • Détection de mou des suspentes de levage par fin de course
  • Câbles de sécurités surdimensionnés (coefficient 5) pour supporter la totalité de la charge en cas de rupture d’une ou des 2 suspentes de levage.
  • Hors course de sécurité : coupe le contacteur général en cas de dépassement anormal du niveau haut.
  • Soupape à rupture sur le vérin : bloque la sortie de l’huile du vérin en cas de débit anormalement élevé.

 

Monte-charge 1 colonne type M1C

 

Monte-charge 2 colonnes type M2C

 

Monte-charge 2 colonnes type M2Ccàc ( côte à côte)